Tour d’horizon des nouveaux adhérents – Antony GLAZIOU, conseiller et formateur pour accompagner la transformation digitale de l’entreprise

Cette semaine nous souhaitons la bienvenue au sein de l’association à Antony GLAZIOU.

S50AG_Portait

Parlez-nous de votre parcours

Réthais d’origine (né sur l’île de Ré en 1971), je suis indéfectiblement un “gars du sud-ouest”. Pour avoir créé en 1999 (et dirigé pendant 15 ans) une première agence web sur la Technopole du Futurosope et avoir été le Président-Fondateur du cluster SPN, autant dire que je suis tombé dedans [ndlr : le web] tout petit. Ayant revendu “mon” agence (Ines Interactive) en 2014, devenue entre-temps agence globale de communication, et après deux années d’expatriation au Maroc en qualité principalement de Consultant et Formateur pour le compte de Toulouse Business School et son Campus à Casablanca, me voici Bordelais. Et très fier de l’être 🙂 !

Quels sont vos projets com’ ?

Même si au quotidien je suis amené à intervenir en entreprises en qualité de conseil et formateur – mais aussi Business Developper – sur des problématiques de communication, de web-marketing ou de gestion de la relation clients, afin qu’elles sachent tirer le meilleur parti possible des technologies Web (soit donc de les accompagner pour réussir leur transformation digitale), l’un des projets qui m’occupe tout particulièrement ces temps-ci est d’envisager de créer une start-up. Je me suis donc mis tout récemment en quête de partenaires-investisseurs locaux et c’est d’ailleurs pour partie du fait de l’existence d’un éco-système très favorable sur Bordeaux que nous sommes – avec mon épouse et nos deux enfants – venus ici même nous implanter. Voilà, avec un peu de chance donc, j’aurai l’occasion sous peu de communiquer sur ce nouveau projet…

Votre règle d’or en communication ?

Même s’il est probable que cela prévaut de longue date, les médias sociaux et les tendances de communication à venir invitent les organisations de tout type à être d’autant plus honnêtes dans leur communication. La réputation et la notoriété des marques appartient désormais aux consom’acteurs et il est donc devenu vital que ces derniers sachent en parler positivement. De fait, s’inscrire dans le cadre d’une démarche RSE (pour Responsabilité Sociétale des Entreprises) est loin de n’être qu’un effet de mode, c’est à mon sens un état d’esprit et une posture qui véhiculent des valeurs qu’il convient d’avoir pour subsister au XXIème siècle !

 

Propos recueillis par Jérômine Pénet

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.