Tour d’horizon des nouveaux adhérents – Jean-Marie de Lauzun

Publié le par chez APACOM. Modifié le

Aujourd’hui, nous souhaitons la bienvenue à Jean-Marie de Lauzun, communicant à son compte après diverses expériences professionnelles. Il nous raconte son parcours ainsi qu’un projet de communication qui l’a passionné. 

Jean-Marie de Lauzun

– Quel est votre parcours ? 

Après un diplôme d’ingénieur en Télécommunication et un DESS en gestion des nouveaux médias à l’Université de Paris Dauphine, j’ai commencé ma carrière chez Upside, société de production audiovisuelle basée à Paris et Bordeaux.

C’est là que j’ai découvert le Brand Content, en m’occupant notamment d’Oxbow et de Rip Curl.

Puis j’ai rejoint le groupe Havas, où j’ai pu allier mes deux passions, le Brand Content et le Sport, pour des grands comptes (Peugeot, Nike, Lacoste, Reebok, …)

Par la suite, j’ai intégré le groupe Eurosport en qualité de Head of Brand Content & Production. J’ai eu la chance de travailler sur les plus grands événements de sport (Jeux Olympiques, Grand Chelem, Euro), et pour le compte de clients internationaux.

 

Aujourd’hui, je viens de m’installer dans la région et de me mettre à mon compte.

Je donne également des cours de Brand Content à l’ESG Bordeaux.

– Quels sont vos projets de communication ? Une date à retenir ? 

Difficile de choisir un projet après toutes ces années…

Je dirais mon premier Roland Garros, et plus particulièrement l’opération que j’avais imaginée pour Peugeot : Road to Roland Garros. Les plus grand(e)s champion(ne)s de tennis comme vous ne les aviez jamais vus !

Créé en 2009, cette opération est renouvelée chaque année. Les contenus sont diffusées dans le monde entier, et l’idée a été déclinée pour d’autres marques et d’autres événements… Un beau succès dont je suis fier !

– Quelle est votre règle d’or en communication ? 

J’en ai 2 :

Prendre chaque brief, chaque problématique comme un jeu, avec des nouvelles règles.

Et ne jamais oublier le public (que ce soit un téléspectateur, un internaute, un passant…) : tout ce qui est imaginé et produit doit avoir une valeur ajoutée, doit lui apporter, lui apprendre quelque chose. C’est la clé d’une communication réussie et efficiente.

Propos recueillis par Emilie Féret

Partagez cet article !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Twitter en France : pratiques et profils

Le Pôle AURA MUNDI, veille et analyse du web de l’Argus de la presse, a récemment [...]

Lire la suite

TBWA/COMPACT donne le sourire au CNAS

TBWA/COMPACT s’est vu confier la redynamisation de l’image du CNAS (Comité National d’Action Sociale) ainsi [...]

Lire la suite

Léon est mort… Merci Facebook de nous l’avoir présenté !

L’Apacom, via sa page Facebook, vous avait présenté, début avril, l’initiative menée par l’agence DDP [...]

Lire la suite