Tour d’horizon des nouveaux adhérents – Lorraine Bezborodko

Bienvenue à Lorraine Bezborodko, dont nous découvrons le parcours et le métier aujourd’hui. Lorraine s’est lancée en freelance à Bordeaux et réalise des missions de communication dans toute la France.

Quel est votre parcours ? 

Issue d’une formation universitaire en Histoire de l’Art et en Médiation culturelle, j’ai intégré, à la fin de mes études, le service communication du Pavillon de l’Arsenal, Centre d’urbanisme et d’architecture de la métropole parisienne. J’ai ensuite rejoint l’association Ville Ouverte, lieu de création, de diffusion et de réflexion sur la photographie contemporaine.

En 2008, je rejoins l’agence internationale d’architecture et d’urbanisme Jean-Paul Viguier et Associés.

Aux côtés d’une centaine d’architectes, et en relation directe avec Jean-Paul Viguier, je repense le site internet, j’impulse la communication digitale, je coordonne les relations presse, les nombreuses éditions, et l’événementiel.  J’organise enfin la première exposition pour le Fonds de dotation.

Aujourd’hui installée à Bordeaux, je réalise en indépendante des missions de communication pour les architectes, urbanistes et designers dans toute la France.

Quels sont vos projets com’ ? Une date à retenir ? 

La date à retenir en architecture cette année c’était l’ouverture de la Biennale de Venise ! Des kilomètres d’expositions dans des pavillons internationaux, des budgets colossaux en maquettes, tirages, catalogues d’expositions … C’est un formidable exemple de communication et de médiation dans des lieux patrimoniaux incroyables.

Quelle est votre règle d’or en communication ? 

 Il faut être à l’écoute, et être force de proposition ; d’autre part, selon moi, il faut avoir une véritable connaissance de son domaine d’application et une excellente culture générale.

.

Propos recueillis par Julie Cazalis

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.