Tour d’horizon des nouveaux adhérents – Xavier Parenteau

Photo Xavier ParenteauCette semaine Xavier Parenteau, associé gérant chez Herry conseil et nouvel adhérent de l’APACOM est à l’honneur.

Parlez-nous de votre parcours ?

Pendant un parcours relativement classique en IUT de Gestion à Sceaux et en école supérieure de Commerce (ISC Paris), j’ai toujours été passionné par le spectacle, la musique et l’audiovisuel et fait mes premières armes de stagiaire dans ces secteurs.

 A la fin de mes études à l’ISC, je rédige un mémoire sur l’utilisation des techniques du spectacle pour le monde de l’entreprise : “Quand l’entreprise se met en scène” et alors que je travaille sur un gros chantier événementiel au Château de Chantilly pour le Public Système et la société Renault, je croise par hasard la route du stade de France, en construction. J’y rentre fin 1997 avant sa livraison, et j’y suis resté 17 ans !

 Je suis dans un premier temps missionné pour créer, développer et exploiter les visites et animations quotidiennes du stade de France (musées, boutique, congrès…), ce qu’on appelle la mise en tourisme. Grâce à cette première expérience, je connais le stade et ses rouages par cœur. A partir de 2002/2003 alors que nous avions déjà un très beau portefeuille d’événements depuis l’ouverture du stade et que nous étions 220 collaborateurs, la direction générale me demande alors de travailler sur “son moteur” et me confie, le développement des outils et méthodes de travail, y compris gestion de crise.

Puis en amont de la coupe du Monde de Rugby 2007, La RSE s’installe dans le monde économique, les questions se font plus précises. Nos actionnaires, l’Etat propriétaire, le territoire et les organisateurs pressent la direction générale de questions, l’enjeu n’est plus de savoir combien le stade gagne mais comment il gagne, quel est son utilité sociétale, qu’apporte t’il au territoire, comment pollue-t’il…  C’est là que le directeur général de l’époque me confie la conduite du changement autour d’une feuille de route de développement durable à créer complètement. Nous faisons partie des pionniers du secteur, et je développe alors pendant 10 ans, une expertise propre aux métiers de l’événementiel et aux enjeux de RSE et développement durable du secteur. Mon dernier chantier sera l’accompagnement de l’euro 2016 dans le déploiement de sa stratégie.

Depuis 2016, Installé personnellement dans l’entre-deux-mers, je suis devenu aujourd’hui Directeur associé d’Herry Conseil, cabinet spécialisé en accompagnement stratégique et opérationnel pour les acteurs de l’événementiel, de la musique, du sport et de la culture (www.herryconseil.com).

 Quels sont vos projets com’ ? Une date à retenir ?  

Nous accompagnons les acteurs de la communication et de l’organisation événementielle et cette année est une année riche ! Le projet de l’année fut évidemment la candidature Paris 2024 pour laquelle nous avons contribué (élaboration de la feuille de route et sa certification Iso 20121). La date de l’année sera donc le 13 septembre 2017 !  Nous travaillons aussi sur les journées olympiques du 23-24 juin organisées pour la ville de Paris par UBI BENE. Un rdv exceptionnel. Enfin nous sommes fiers d’être le conseil des eurockéennes de Belfort et des Transmusicales de Rennes sur la mise en place et certification de leur démarche RSE. Nous accompagnons aussi le Stade Orange Velodrome dans la mise en place de sa feuille de route. Plus régionalement, le FCGB fait appel à nos compétences opérationnelles dans l’accueil des publics et l’optimisation des points de vente de restauration notamment.

Quelle est votre règle d’or en communication ?

En communication, plus particulièrement en communication responsable, la règle d’or qui est la nôtre est d’allier le fond et la forme et d’entrer dans une communication par la preuve 😉

Propos recueillis par Léa Jouvie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.