Une campagne de communication réussie pour l’EFS

Impossible d’être passé à côté ces dernières semaines. Non, cette fois-ci je ne parle pas du RGPD mais de la campagne de l’EFS intitulée « Certaines lettres ont plus de pouvoir que d’autres ». Si vous êtes inscrit sur Facebook, Twitter ou Instagram et que vous lisez les journaux sur le web, vous avez forcément croisé des public_ti_ns _vec des lettres m_nqu_ntes. Retour sur une campagne réussie au service d’une cause plus que noble.

#MissingType, saison 2

L’Etablissement Français du Sang (EFS) a de nouveau fait appel aux marques mais aussi à tous les adeptes des réseaux sociaux pour faire disparaître les lettres A, B et O de leur logo et de leurs publications digitales. Afin d’insister sur la nécessité d’une mobilisation régulière des donneurs de sang, l’EFS a donc renouvelé, ce printemps, son opération #MissingType[1]. Cette campagne fait partie d’une vaste opération de communication qui s’intitule « Certaines lettres ont plus de pouvoir que d’autres ».

L’objectif est d’attirer l’attention et de rappeler l’importance de donner son sang régulièrement. Une opération simple, spontanée et virale qui peut être relayée grâce à l’engagement de tous ceux qui partagent l’idée que le don de sang est un acte citoyen, solidaire et indispensable.[2] Chaque jour, 10 000 dons de sang seraient nécessaires pour pourvoir aux besoins des hôpitaux et des malades.

Le communiqué de presse de l’EFS[3] précisait : « Toutes les initiatives sont les bienvenues, collectivement ou à titre individuel. Un seul mot d’ordre faire disparaître temporairement de votre logo sur les sites internet, intranet, enseignes, profils de réseaux sociaux…ou de vos signatures mail, ces lettres A, B, O qui ont plus de pouvoir que d’autres.

Des marques ou institutions comme Kiabi, Volkswagen, HOP !, Starbucks, Publicis conseil, Ferrero, Pages jaunes, Addeco médical, Mutualia, ou l’Institut national du cancer nous ont déjà rejoint. »

_insi, si j’_v_is v_ulu écrire cet _rticle f_ç_n #MissingType, v_il_ ce que v_us _uriez lu ! Un peu c_mpliqué m_is m_rqu_nt, n_n ? 🙂

Une campagne déclinée en Nouvelle-Aquitaine

Cette campagne de communication aussi originale que nécessaire s’est déclinée avec des actions locales en Nouvelle-Aquitaine. Pour la première fois, l’EFS Poitiers a accepté d’ouvrir ses portes aux équipes de France 3 Régions pour leur montrer le trajet d’une poche de sang. Voilà un bon complément à la campagne de communication #MissingType !

Grâce à ce reportage, on apprend notamment qu’une fois le don réalisé, les équipes de techniciens de laboratoire de l’EFS disposent de 24 heures, top chrono, pour préparer les produits sanguins. En fonction des patients, plusieurs produits peuvent être préparés (concentrés de plasma, concentrés de globules rouges etc.).

A noter également qu’au cours de la préparation, un échantillon de chaque don est prélevé pour être analysé. Ils sont envoyés dans un laboratoire à Angers en charge de qualifier biologiquement les poches de produits sanguins (virologie, sérologie).

Le point culminant de la campagne de communication de l’EFS a été atteint le 14 juin dernier avec la JMDS (Journée Mondiale des Donneurs de Sang). Initiée en 2004 par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), c’est un temps de mobilisation important à l’approche de la période estivale durant laquelle les lieux de collecte connaissent une moindre fréquentation.

Une belle façon de conclure cette grande opération de communication lancée par l’EFS. C’est ça, la communication responsable !

.

Julie Cazalis

.

Sources :

[1] L’ADN.eu

[2] Petites Affiches – La Santé

[3] EFS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.